couscous legumes vegetarien

Couscous aux légumes

Noroc,

Aujourd’hui je vais partager avec vous une de mes recettes favorites : le couscous veggie, yay ! Ce couscous aux légumes, j’ai mis longtemps à le concocter, d’abord dans ma tête et ensuite dans la pratique, en essayant plusieurs variantes jusqu’à ce que j’arrive à avoir un bouillon aussi bon que celui que je mangeais au resto (toute modestie mise à part, cela va de soi 🙂 ) !

Un couscous végétarien n’est pas si simple à faire je trouve car le bouillon de légumes doit être vraiment excellent pour ne pas regretter celui à la viande que l’on propose habituellement. Donc il ne doit pas être fade, mais juteux et succulent pour accompagner la semoule. Et pour cela, les légumes sont essentiels. Ils doivent être découpés en gros quartiers (pas de petits dés), revenus dans une bonne quantité d’huile d’olive et aromatisés évidemment au ras-el-hanout – l’épice phare du couscous. Pas d’autre épice pour ma part, car de ce que j’ai lu, plus on mélange des épices, plus on s’éloigne finalement du couscous. Normalement, on ne met pas de tomates dans le couscous, mais dans celui aux légumes, pourquoi pas s’il vous en reste une ou deux. Pareil pour le concentré de tomates, on peut en ajouter pour donner un peu de couleur au bouillon. Enfin, dernier écart : un peu de piment d’Espelette pour un bouillon végétarien avec du caractère !

Choisir les légumes typiques du couscous :

  • 2-3 oignons jaunes et rouges de préférence (pour la couleur)
  • 3-4 carottes
  • 3 petits navets
  • 2-3 persils tubéreux (si vous en trouvez, qu’est-ce qu’ils sont excellents dans cette recette, vous ne le regretterez pas)
  • 1 bouquet branche de céleri (sans les feuilles)
  • 3 courgettes (fines)
  • 2 càs de ras-el-hanout
  • 1/4 càc de piment d’espellette
  • 1 bouillon cube légumes (facultatif)
  1. Découper les légumes : les oignons en gros quartiers, les autres légumes en tronçons selon la grosseur.
  2. Dans une grande casserole (inox par exemple), faire revenir les oignons dans 5 à 6 càs d’huile d’olive tout en saupoudrant de ras-el-hanout.
  3.  Lorsque les oignons sont translucides et avant qu’ils ne commencent à trop colorer, ajouter les carottes, laisser suer.
  4. Ajouter les autres légumes tour à tour : le persil tubéreux si vous en avez, le céleri branche (enfin une recette où vous utiliserez ce bouquet de céleri en entier !), les navets. A chaque fois, laisser suer un peu les légumes en mélangeant.
  5. Saupoudrez de piment d’Espelette et laisser rissoler un peu (les courgettes on les mettra plus tard).
  6. Lorsque les légumes sont bien imbibés de leur jus et légèrement colorés, on a l’impression même que cela commence un peu à accrocher, c’est le bon moment pour ajouter de l’eau (ou de l’eau avec un bouillon cube), on écoute à l’oreille la musique du « déglaçage » (« sssfffssss ») et on verse jusqu’à quasiment couvrir, mais pas tout à fait. Il ne faut pas trop d’eau car cela va donner un bouillon dilué, or on veut ici un bouillon fort en arômes, donc il faut laisser 1 cm en dessous des légumes je dirais. Pour ma casserole, c’est environ un litre d’eau, à vous de voir pour la votre.
  7. Couvrir et laisser cuire à feu doux environ 30 minutes.
  8. Attendez ce n’est pas fini : ajouter les tronçons de courgettes et laisser cuire encore 15 minutes.
  9. Vers la fin saler, mélanger, ajouter quelques feuilles de céleri si vous le souhaitez.

Pour la semoule : je prends celle qui est très fine, j’ajoute 2-3 cuillères à soupe d’huile d’olive, je mélange à la fourchette, je couvre d’eau bouillante, plus un couvercle par dessus pendant trois minutes et c’est prêt.

Voilà pour ce couscous végétarien simple et sans chichi, avec un bouillon succulent et des légumes fondants (encore meilleur réchauffé d’ailleurs), à vous de vous régaler, bon appétit ou poftă bună !

 

 

0 comments on “Couscous aux légumesAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.