Mamaliga recette français

Mămăliga et scrob ou Polenta et œufs brouillés à la moldave

Bună ziua,

Ce plat est emblématique de la cuisine roumaine et donc moldave : une bonne mămăliga toute chaude que l’on renverse d’un bon coup de main sur la planche en bois et que l’on découpe avec un fil, accompagnée d’œufs brouillés aux petits oignons et aux herbes fraîches mmmm… un régal !

Ici je vous propose une version simplifiée, avec ce que vous avez sous la main au printemps : des oignons frais en botte, de l’ail frais avec ses tiges, des pousses d’épinards ou des orties, de l’oseille, du persil, tout ce qui est fraîchement sorti de la terre !

On prépare d’abord la mămăliga : trois à quatre volumes d’eau pour un volume de polenta. On met à bouillir dans une casserole pas trop large, une tefal ce serait encore mieux, on sale, lorsque ça commence à bouillir, on ajoute en pluie un peu de polenta et ensuite tout le reste en mélangeant au fouet. On baisse vite le feu sinon ça gicle de partout et on change le fouet pour une cuillère en bois, qu’on laisse un peu tremper dedans tout au long (voire photo). La mămăliga cuit 40 minutes environ donc lancez-la d’abord. Pas besoin de mélanger constamment, à la campagne je voyais ma grand-mère cuisiner plein de choses à côté et mélanger de temps en temps la mămăliga. Et on mélange en tournant la cuillère par les bords tout autour et non pas en passant par le milieu (pas comme pour les œufs brouillés hein). On récupère ainsi au fur et à mesure les parties qui sèchent un peu sur les bords, regardez des vidéos YouTube si besoin.

Pour les œufs brouillés façon « scrob moldave » : on fait d’abord revenir un oignon, lorsqu’un peu coloré on ajoute les œufs préalablement battus avec une bonne cuillère de crème fraîche et un peu de lait, du sel et des herbes fraîches, ce que vous avez, persil, aneth obligé pour ma part – j’adore, le vert des oignons nouveaux ou ciboulette, bref tout est bon, on ajoute à la poêle, on mélange un peu et c’est prêt.

J’ai fait revenir ici à part les parties vertes d’ail nouveau, quand elles sont douces c’est pas mal, bien saler et poivrer.

Les épinards revenus dans un peu de beurre avec un peu d’ail à la fin sont vite prêts.

Dans le ton aussi de l’ail frais et des oignons frais que l’on croque directement comme ça au printemps à une bonne table roumaine et de la fêta évidemment (brânză de oi) et du fromage de vache frais si vous trouvez, type cottage cheese par ici (brânză de vaci).

La polenta est prête lorsqu’elle commence à bien épaissir, on détache bien tout autour, on augmente le feu les deux dernières minutes, on ajoute un petit carré de beurre éventuellement, on mélange encore d’un bon tour de main et on la renverse sur une assiette qu’on aura passée sous l’eau avant (je fais ça pour pas qu’elle colle).

Voilà, on peut passer à table ! En France je fais une mămăliga plus molle que chez moi en Moldavie, je la sers à la cuillère, plus proche de la polenta, j’aime beaucoup aussi. Les œufs brouillés aux herbes, l’ail et les oignons frais, la fêta et je me sens (presque) chez moi !

Poftă bună 🙂

0 comments on “Mămăliga et scrob ou Polenta et œufs brouillés à la moldaveAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.